LANPGF accorde une ligne de crédit de 400 millions de FCFA à la CECA au profit des artisans

Quatre cent millions (400 millions) de FCFA pour le compte de l’année 2018, c’est la ligne de crédit que l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des Petites et moyennes Entreprises (ANPGF) a mis à la disposition de la Coopérative d’épargne et de Crédits des Artisans (CECA) du Togo. La cérémonie de signature de la convention s’est déroulée le mercredi 19 décembre au siège de l’ANPGF entre le Directeur Général, Mme Naka Gnassingbé de Souza et le Directeur Général de la CECA, M. Yombo Odanou, en présence de plusieurs personnalités de micro finances. La démarche a pour objectif de favoriser le développement de l’artisanat togolais à travers le financement des activités des artisans.

Pour la quatrième fois depuis 2013, la CECA bénéficie de la part de l’ANPGF d’une ligne de crédit de 400 millions de FCFA destinée au financement des activités artisanales. Ce partenariat entre les deux institutions se situe dans le cadre de la mutualisation des efforts au profit des artisans du Togo.

Pour le Directeur Général de l’ANPGF, Naka Gnassingbé de Souza, la démarche revêt une importance capitale dans la mesure où le financement permettra d’offrir aux artisans qui sont également la cible de l’ANPGF, un accompagnement adapté à leurs besoins.

« L’ANPGF compte donner à cette convention un contenu à la hauteur des ambitions que nous partageons et ce, dans le respect des clauses que nous avons définies d’un commun accord. », a-t-elle laissé entendre.

De son côté, Yombo Odanou, Directeur Général de la CECA, a dans son intervention, salué ce « mariage » entre les deux institutions qui est en train de durer dans le temps au regard de l’engagement personnel du Directeur Général de l’ANPGF qui a mis tout en place pour que ce partenariat porte des fruits.

 » Pour notre part, nous reconnaissons l’importance que les bénéficiaires accordent à ce fonds. Pour preuve, le nombre de plus en plus croissant des demandes qui nous parviennent même après l’épuisement de la ligne de crédit ce qui explique le Gap entre le crédit octroyé par l’ANPGF et le crédit déboursé par la CECA », a-t-il relevé.

« Comme pour les précédentes lignes mises à notre disposition, nous essayerons de gérer en bon père de famille la présente ligne étant donné que, nous avons déjà eu des expériences en la matière », a rassuré M. Odanou.

Il faut souligner que la CECA joue un rôle important dans la sphère des micros finances au Togo. C’est lune des premières micros finances créée en 1998 qui œuvre pour la promotion de l’artisanat. Aujourd’hui, la CECA compte plusieurs agences sur toute l’étendue du territoire.

Plus d'articles...

Leave a Comment